Hôtel cinq étoiles situé sur les bords du Guadalquivir qui saisit le visiteur au premier coup d’oeil. À seulement quinze minutes du centre de Séville, il se caractérise par une série d’éléments qui font sa différence:

  • Situé à 15 minutes du centre et à 500 mètres du parc à thème Isla Mágica.
  • Centre de conférences pour 1.200 personnes.
  • 295 chambres avec une ampleur et une luminosité remarquables.
  • 10.000 mètres carrés de jardins.
  • Gastronomie sélecte et innovatrice.
  • Adapté aux personnes handicapées.
  • Un centre de convention et plus de 33 salles de réunion.
  • Wi-Fi gratuit à haut débit.
  • Salle fitness et sauna.
  • Grande piscine extérieure et piscine climatisée (dès Avril 2016).
  • Parking équipé de points de recharge pour voitures électriques.
  • Services additionnels tels que le change de monnaie, la location de voitures, motos et vélos, la réservation d’excursions et le service de baby-sitting et médecin (sur demande préalable).

Le prestigieux architecte Javier Carvajal développa le projet de l’hôtel Barceló Renacimiento en 1992 conformément aux ‟ idées-forces ” ci-dessous :

  • Trois centres circulaires qui symbolisent les trois caravelles de Christophe Colomb, support physique de la Découverte.
  • La tradition de l’architecture arabo-andalouse des bâtiments relativement isolés de l’extérieur et avec une vie intérieure autour des cours.
  • Emploi de base de la ligne courbe en tant que paradigme des choses agréables et de la souplesse.
  • Renforcement de l’effet compression-expansion, si agréable pour l’utilisateur au niveau psychologique, effet qui est vérifiable et prouvé par les relativement bas plafonds des zones de circulation entre les trois centres et la grande hauteur et luminosité à l’intérieur de ceux-ci.
  • Une certaine rigueur ascétique et postmoderniste dans l’utilisation de matériaux de base et l’absence d’ornements n’étant pas strictement fonctionnels.

«La grande qualité artistique de l’ensemble garantit que l’hôtel sera progressivement incorporé à Séville, étant reconnu comme l’un des bâtiments emblématiques de la ville.»

Javier Carvajal